19 juillet 2019

Des oeuvres bientôt dans des halls d'immeubles à La Grande Borne !


Projet en partenariat avec Les Résidences

L'artiste TEURK est venu en repérage en juin dernier à La Grande Borne . 







Teurk est un artiste contemporain français qui vit et travaille à Paris. Il puise son inspiration dans l’expérimentation sous toutes ses formes qu’elle soit technique, organique ou chimique. Il trouve le point de départ de son travail plastique et pictural dans ses recherches autour du métal. A travers ses multiples facettes artistiques (sculpture, installation, performance, cinéma, peinture), Teurk interroge les différentes échelles pour explorer l’invisible et bâtir le monumental.
Issu de la génération de graffeurs des années 90, il agit radicalement dans l’espace public et se fait connaître en allant bomber dans des lieux en conflit (Bosnie, Liban, Palestine…) En parallèle, il mène un travail d’atelier où se mêlent expériences chimiques et art métallique autour de son thème de prédilection : le magnétisme. A l’aide d’une disqueuse et d’aimants puissants, il donne corps et âme à des œuvres (sculptures, peintures) singulières, atypiques et modernes qu’il expose en galerie (Bruxelles 2016, Berlin 2015, Paris 2015, etc.).
En 2010, il fonde avec Antoin Delache et Valere Amirault: Chemical Bouillon, un projet expérimental à l’orée de l’art et de la science. A travers l’observation puis la captation vidéo de réactions chimiques, physiques, ou organiques, il découvre et met en lumière des univers invisibles et méconnus. La fluidité offerte par ces techniques, lui permet, à la fois de réaliser des performances live (Villa Medicis en 2017, Danemark en 2018) et de créer des effets spéciaux utilisés au cinéma comme pour de film d’animation Adama sortie en salle en 2015.
Tout au long de sa carrière, Teurk participe aussi à des projets d’installation pour investir des lieux en proposant des architectures chaotiques composées de bois de récupération ou de planche de coffrage. Avec SAMBRE, RUN et plus récemment ANTON, il invente des œuvres abstraites ou figuratives, labyrinthiques et déstructurées, pérennes ou éphémères mais toujours monumentales. La dernière en date, réalisée en binôme avec ANTON, n’est pas moins qu’un gorille en bois de 7m sur 5, exposée lors de la Foire de Toulouse pour l’évènement Safari Urbain. Couche par couche, étape par étape, à la manière de chercheurs, ils réécrivent l’espace en reprenant à leur compte les mots de Gordon Matta Clarck : « Voici ce que nous avons à offrir, la confusion guidée par un but bien précis. »


INSTAGRAM @beton_puzzle







Les halls d'immeubles qui vont accueillir une oeuvre unique : 
1 rue du Labyrinthe, 2 Place de l'Astre, 6 rue des heures, 17 rue de la Grande Borne, 33 rue de la Serpente, 12 rue de la Demi Lune

Une rencontre avec l'artiste et les habitants se concocte le mercredi 25 septembre et un temps inaugural est à noter dans vos agendas le mercredi 16 octobre (horaire en attente).

Nous vous retrouvons au forum des associations à la rentrée le samedi 7 septembre pour plus d'informations ! 



13 mai 2019

Premiers parcours à Grigny 2 et à La Grande Borne ... > Les cartes sont arrivées ... !



Les deux premières cartes test avant de couvrir tous les quartiers de la ville sont arrivées et on a besoin de vous ! ...



GRIGNY /2

Parcours d'un projet ... 

La copropriété de GRIGNY/2, la deuxième plus importante copropriété d'Europe est considérée par son histoire et ses caractéristiques comme un site hors du commun. Cette copropriété a été construite entre 1969 et 1975 sur le coteau surplomblant à 35 mètres d'altitude la rive gauche de la Seine et les lacs de Grigny.
GRIGNY/2 rassemble la moitié de Grigny avec 17000 habitants et près de 5000 logements, 104 immeubles implantés sur 45 hectares. 
Elle est composée de deux ensembles, le quartier des Tuileries au sud constitué de petits immeubles et les Sablons au nord constitué de grands immeubles de 8 à 15 étages. 
Ce parcours vous propose de cheminer dans le quartier des Sablons qui s'étend de la gare RER au centre commercial jusqu'au Centre culturel Sidney Bechet (ancien hall de vente des appartements de GRIGNY/2).
Même si la copropriété bénéficie d'un programme de revalorisation d'Intérêt national, vous serez sensibilisé par la qualité architecturale des bâtiments (béton apparent, présence en nombre de balcons et des larges baies... ) et des espaces extérieurs (rue, dalle, végétation....). 









LA GRANDE BORNE 

Parcours d'un projet ...

Ce parcours entre architecture, arts urbains et végétal vous initiera à l'architecture d'Emilie Aillaud, un architecte "hors des écoles, hors des styles". Ce grand ensemble, construit à partir de 1967, est son oeuvre la plus aboutie. Vous découvrirez les nombreuses oeuvres d'art (cadrans solaires, sculptures, mosaiques) ainsi que les oeuvres d'Arts urbains réalisées par des artistes de renom depuis 2017. "Label Patrimoine du XXème siècle", puis "Architecture remarquable" en 2017.






Ces cartes sont des itinéraires de La Croisée des Chemins, un projet qui permet, entre autres, de redécouvrir Grigny, quartier par quartier, grâce à des chemins de randonnée pédestre.

Ces itinéraires se font avec les habitants, soumettez-nous vos suggestions en complétant cette carte ! 

Pour nous transmettre vos propositions : 
Nous vous invitons à retourner vos propositions à la Mairie, dans les Maisons de quartiers, auprès de votre établissement scolaire, des parents élus, des agents communaux qui vous ont transmis la carte ou lors du Forum des Associations en septembre.

Pour toute question, contactez-nous au 07 68 67 62 32

01 avril 2019

Ateliers découverte de la sérigraphie d'art

du lundi 1er au vendredi 5 avril 2019 

La Constellation organise un projet d'édition de sérigraphie avec des grands noms du street art (Atlas, JonOne, Popay, TANC, Psyckoze, Aleteia, Jean Moderne, Lady K, Lek, Mist, O'Clock etc...) Pour cela, elle s'est associée avec les éditions Anagraphis et ses deux sérigraphes : Louis Angles et Lucien Schemel.
Ces derniers seront présents du 1er avril au 5 avril aux Ateliers à Grigny. 

Dans le cadre de La Croisée des Chemins, projet de mise en valeur du patrimoine artistique et humain de la ville de Grigny mené par La Constellation, des associations et élèves grignois ont rencontré ces deux sérigraphes à travers des ateliers créatifs adaptés aux enfants.

Merci au Groupe Les Résidences, L'association Sous Tout les Toits du Monde, Ecole élementaire du Bélier ( classe de CE1 de M.Samba, classes de CE2 de Mme Chhoeun et de Mme Guerrini, classe de CP de Mme Wohrel, classe de CM2 de Mme Lecroq )
et bravo à tous ! 











12 mars 2019

A La Croisée des Langues ...



 À La Croisée des Langues

À La Croisée des Langues, c’est la nouvelle étape de La Croisée des Chemins. Après avoir mis en valeur le patrimoine artistique de la ville de Grigny, La Constellation souhaite mettre en lumière son patrimoine vivant et humain !

Grigny, de par la diversité de sa population, compte approximativement 90 langues, c’est la ville des langues de l’ailleurs, les langues du monde. C’est une grande richesse, une porte vers d’autres cultures, un héritage, mais aussi une ouverture sur le monde... un véritable patrimoine humain et vivant que La Constellation souhaite donner à voir et à entendre à travers la création d’un poème qui sera traduit dans toutes les langues de la ville

Pour écrire ce poème, nous avons fait appel à Bruno Doucey, poète, romancier, éditeur de poètes du monde entier et parrain de Mots dits Mots lus, la journée sidérale de la lecture à haute voix. 

Durant ce premier semestre 2019, Bruno Doucey visite, découvre la ville, rencontre des associations, des habitants, des personnalités grignoises. Il s’imprègne ainsi de la ville. De cette résidence d’écriture de plusieurs mois, éclora un poème sur la ville de Grigny et pour la ville de Grigny.



Ce poème sera, à partir de l’automne 2019, traduit dans toutes les langues parlées à Grigny grâce à la participation des habitants, aux parents et leurs enfants, aux associations et structures de la ville.
Une fois traduit, ce poème sera ensuite lu à haute voix par les enfants, dans la langue de leurs parents. Une façon de mettre en valeur les langues, de se les (re)approprier mais aussi d’affirmer la nécessité de la langue première, de la langue affective dans la construction de l’individu. 

Enfin, nous souhaitons matérialiser ce poème dans la ville par une ou des fresques calligraphiées : cette (ces) œuvres affirmant physiquement la richesse de la diversité du patrimoine humain de Grigny, un signe fort et revendiqué par et pour ses habitants qui pourront ainsi exprimer leur appartenance à la ville à travers cette mosaïque plurilinguistique présente dans l’espace commun et partagé qu’est l’espace public. 
 
> Vous habitez Grigny et vous parlez une langue, deux langues, trois langues ou plus ? Quelle chance… c’est l’occasion de partager vos connaissances pour aider à traduire ce poème ! 
>> Contactez-nous : 09 54 38 58 14 / coordination@la-constellation.com



09 octobre 2018

Popay à Grigny !



Popay est arrivé le 8 octobre afin de réaliser une fresque sur les façades de l'ancien CTM, entrée de La Grande Borne ... 







Photos 1er Jour


Popay, pseudonyme de Juan Pablo de Ayguavives, né le 27 novembre 1971 à Barcelone, est un peintre français d'origine espagnole, de la mouvance du street art.



Popay vit et travaille à Paris.

Il diversifie très tôt son activité plastique et, au milieu des années 1990, ne se cantonnant pas à la rue, ne se contentant pas des outils traditionnels — aérosol et marqueur — il produit une multitude d’œuvres sur toile ainsi que des illustrations dans des domaines très variés : fanzine, flyer, affiche, pochette de disque, publicité, bande dessinée…

Il s’initie également à l’infographie, au compositing et aux effets spéciaux cinématographiques.

Hormis les nombreux groupes de graffitiste alors très actifs à Paris, Popay fréquente en électron libre les multiples écoles d'art parisiennes — École des beaux-arts, Arts décoratifs et facultés d’art plastiques— ainsi que différentes friches et squats artistiquesLes Frigos, le Pôle Pi, Ssocapi, la Miroiterie, Woodstock-Montreuil, etc. Il se dit néanmoins « autodidacte », ne négligeant aucun style pictural, fut-il académique.

SOURCE WIKIPEDIA

> Des rencontres avec des élèves de l'Ecole élémentaire du Bélier , des associations grignoises, telles que Sous Tous Les Toits du Monde,  sont mises en place courant du mois de novembre  !
Une occasion de rencontrer l'artiste, de l'interroger sur sa pratique et de découvrir en avant-première la réalisation en cours de cette fresque sur une surface de 30 mètres  .... !




 Inauguration de la Fresque de Popay
 le SAMEDI 1ER DECEMBRE à 16H30 

et Venez nombreux le samedi 1er décembre à partir de 16h fêter l'étape 1 de l'ouverture des Ateliers de la ville de Grigny avec l'Amin Théâtre et le TAG ; des expositions, des surprises dans le théâtrobus par les médiathèques de la ville, des spectacles ... 

au 43 Chemins du Plessis ! 

L'entrée est libre ! 



Partenaire de cette réalisation : Les Résidences 
Adresse : 43 Chemin du Plessis, 91350 Grigny


Suivez - nous sur facebook pour plus de photos !!